Le Spectateur – Virginie Vanos

« Le Spectateur » est un roman de Virginie Vanos que j’ai eu l’occasion de découvrir grâce à son aimable service presse. Il est paru en Avril 2015 et a été édité par la maison d’éditions Edilivre.

A propos de l’auteur

Virginie Vanos est née en 1979. Après un parcours scolaire des plus farfelus, elle est passée tour à tour sur les planches, devant les caméras et des deux côtés de l’appareil photo. Auteur de fascicules d’expo, de romans d’humour, d’un roman autobiographique et d’un essai sociologique, elle signe ici son premier roman de fiction.

Résumé

Axel, un jeune psychiatre un peu snob et fort solitaire, se retrouve confronté à Alexandra, une reporter aussi mystérieuse qu’ambiguë. Tour à tour agacé, désarçonné, intrigué par la jeune femme, il finira par en tomber violemment amoureux, jusqu’à l’obsession, jusqu’à la folie…

Ma chronique

Ce livre de 148 pages se lit avec beaucoup de facilité, il n’a pas d’ailleurs même pas duré 24h dans ma #Pàl et c’est généralement signe que l’écriture est limpide. Une écrite aisée pour des sentiments d’une grande complexité et une histoire assez particulière.

En effet, on découvre Axel, personnage principal du roman. Psychiatre de formation et grand solitaire, ce dernier évolue entre son travail, ses lectures et ses collègues qui se trouvent également être ses amis, Terence, Orhan et Marek. La vie amoureuse d’Axel est quasi-inexistante à part quelques petites aventures par-ci par-là. Les premiers chapitres permettent de comprendre comment cet enfant solitaire a pu souffrir de la distanciation créée par ses propres parents, snobs et bourgeois qui n’ont suivi que de loin l’éducation de leur fils unique et sont très rattachés aux convenances et au qu’en dira-t-on.

Mais un jour, une simple consultation, celle d’une célèbre reporter internationale, va faire basculer à jamais le cours paisible de la vie d’Axel. Alexandra Mars est une femme forte et ambitieuse, qui arpente les pays à la recherche de clichés, d’histoires à raconter, de malheur à palper et de joies à faire découvrir. Elle a besoin d’Axel pour une psychanalyse. Et cette jeune femme rebelle va le fasciner jusqu’à devenir une cuisante obsession qui l’empêchera de se concentrer sur autre chose que la belle, sous les regards intrigués et fort inquiets de ses amis qui le voient dépérir de jour en jour devant cet amour foudroyant qui l’a pris au dépourvu et dépossédé de sa raison.

Noyé dans les affres d’un amour qui s’alimente de son imaginaire, les seules escapades reposantes d’Axel sont ses lectures. Et ses périodes d’emphase littéraire permettent de découvrir ses goûts pour certains classiques : « Les Trois Mousquetaires », « Othello » ou encore « La Nuit des Rois » de Shakespeare.

En avançant dans les chapitres, on découvre l’importance accordée à l’amitié dans ce roman, cette fraternité bienveillante qui permet de se raccrocher face aux dures épreuves de la vie. On entrevoit aussi le lourd fardeau de la solitude, la froide hypocrisie des convenances, l’amour foudroyant et magique qui s’abat comme la foudre et prive de tous les moyens.

La fin est surprenante et inattendue. Je ne vous en dis pas plus pour ne pas risquer de trop en dévoiler. C’était une belle lecture dans l’ensemble, même si j’ai le sentiment d’être restée sur ma faim, je pense que l’auteur aurait pu étoffer un peu plus pour permettre plus d’attachement aux personnages et à leurs histoires. Il n’en demeure pas moins que certains passages romanesques sont aussi très poétiques. je vous laisse les découvrir un peu plus bas et vous dis bonne lecture !

 

Mes extraits favoris

14813681_978405178932746_748505522_n

14798887_978405115599419_983725915_n

14804800_978405055599425_1485012901_n

14793903_978405218932742_1473173950_n 14793679_978405062266091_1409004643_n 14800673_978405175599413_53485402_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s